« En travaillant sur les réflexes nous touchons à un réseau de base, un réseau dont l’utilité est semblable à celle de l’infrastructure d’une feuille ou d’une bâtisse. Un réflexe est une unité d’information pour la survie positive et le développement physique, émotionnel et cognitif ».