Retour à Méthodes

RMTi © ( Rhythmic Movement Training)

RMTi © ( Rhythmic Movement Training)

L’apport des neurosciences met en lumière le rôle central du mouvement dans le développement du système nerveux de l’enfant et de son impact sur les apprentissages, les émotions et le comportement. La plasticité cérébrale, en tant que processus d’adaptation actif tout au long de la vie, permet que les mouvements rythmiques optimisent nos capacités dans tous les domaines, quelque soit notre âge ou notre niveau de compétences.

Rhythmic Movement Training (RMTi©), créée par Moira Dempsey, est une méthode éducative utilisant des mouvements rythmiques afin d’aider à l’intégration des réflexes primitifs actifs, ou sous-développés ainsi qu’à l’intégration sensorielle, amenant un meilleur contrôle moteur, tonus musculaire et une meilleure gestion des comportements.

Ces réflexes sont les bases sur lesquelles reposent tous nos mouvements et ils ont une influence fondamentale sur le développement cérébral et sur les processus mentaux et intellectuels auxquels nous parvenons à maturité. Un bon développement moteur est le passage naturel et continu des mouvements involontaires (réflexes) vers un mouvement contrôlé : les réflexes doivent progressivement s’intégrer au cours du développement du petit enfant, pour faire place à des mouvements organisés, automatisés et volontaires.
Lorsque ces réflexes ne s’intègrent pas correctement, ils impactent le développement des compétences cognitives et sont impliqués dans les défis d’apprentissage, tels que le TDA/TDAH, la dyslexie, la dyspraxie, par exemple. Cela sera également visible dans les différentes sphères de la personnalité :

Sphère cognitive
Attention-mémorisation-concentration-compréhension-organisation-apprentissages scolaires...
Sphère émotionnelle
Gestion des émotions-gestion des relations-confiance-estime de soi...
Sphère physique
Coordination-équilibre-motricité fine et globale-contrôle postural-conscience corporelle...

Les mouvements rythmiques sont des mouvements naturels, qui reprennent les mouvements spontanés du nouveau-né et du petit enfant. Ceux-ci stimulent son cerveau et aident à sa maturation. La méthode reprend 17 mouvements rythmiques, afin d’aider à l’amélioration de l’organisation fondamentale et volontaire du mouvement.

Françoise Stäber est consultante RMTi, Instructrice du module "Prêt pour 'école"